Israël agira quand et où il le faudra pour protéger ses citoyens des groupes terroristes de la bande de Gaza, a déclaré le ministre de la Défense Moshe Yaalon jeudi, quelques heures après la frappe aérienne de Tsahal sur le territoire palestinien.

Selon Yaalon, l’armée israélienne et le Shin Bet (services de renseignement intérieur) ont perpétré une attaque ciblée contre un terroriste palestinien impliqué dans les tirs de roquettes contre Israël.

Yaalon n’a pas confirmé si l’homme visé a été tué dans le raid aérien. Selon le porte-parole de Tsahal, il s’agit de Mohammed Awwar, policier du Hamas et activiste salafiste de 33 ans.

Yaalon a ajouté qu’Israël ne tolérerait pas de « tirs [de roquettes] sporadiques ou de tentatives terroristes, destinés à perturber la vie des habitants du sud et à porter atteinte à nos forces. »

« Nous allons poursuivre et mettre la main sur ceux qui nous menacent », a déclaré le ministre de la Défense.

« Nous saurons comment, où et quand agir pour contrecarrer toute tentative des forces terroristes dans la bande de Gaza de frapper les citoyens israéliens, comme nous l’avons fait la nuit dernière. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mercredi dans un communiqué que le pays « continuera de prendre des mesures énergiques contre tous ceux qui tentent de s’en prendre à la sécurité des citoyens israéliens ».

« La politique [d’Israël] est claire – tuer ceux qui se lèvent pour nous tuer », a pointé Netanyahu.

L’armée israélienne a également déclaré dans un communiqué sur Twitter que le raid aérien a « empêché [Awwar] d’exécuter de nouvelles attaques ». Un porte-parole n’a toutefois pas voulu préciser si l’homme du Hamas a été tué ou simplement blessé dans l’attaque.

Awwar, un policier du Hamas affilié à des extrémistes salafistes, était impliqué dans deux tirs de roquettes sur le sud d’Israël en avril et dans une tentative de d’assaut sur un hélicoptère de Tsahal, a communiqué l’armée. Et d’ajouter qu’il projetait d’autres offensives.

L’armée israélienne a effectué le raid aérien mercredi soir sur une moto dans le nord de la bande de Gaza. Les médias palestiniens ont annoncé un mort et deux blessés.

L’un des blessés serait un jeune passant, toujours selon les médias palestiniens. Le porte-parole du ministère de la Santé à Gaza Ashraf Al-Qidra a identifié le mort comme étant Muhammad Ahmad Al-Arour, 30 ans, selon l’agence palestinienne de nouvelles Maan.

L’attaque de missile sur Israël, la première depuis la formation d’un gouvernement palestinien d’union nationale, la semaine dernière, est intervenue quelques heures après l’explosion d’une roquette tirée depuis la bande de Gaza dans la région d’Eshkol, au sud.

La roquette a frappé une route dans le territoire bordant le territoire palestinien, ne faisant aucun blessé.