Un total de 34 Arabes israéliens ont été inculpés pur des crimes liés à des activités au nom de l’Etat islamique (EI), a annoncé jeudi un reportage télévisé, ajoutant que la popularité du groupe terroriste en Israël était sans cesse croissante.

Le reportage de la Dixième chaîne a annoncé que l’EI travaillait sans cesse à encourager une attaque terroriste majeure en Israël. Il a annoncé que l’EI comptait une centaine d’activistes en Israël à présent. Le reportage a référence les meurtres du 1er janvier 2016 de trois Israéliens à Tel Aviv par l’arabe israélien Nashat Milhem, et une attaque au couteau le même mois par un migrant soudanais en Israël, comme ayant été inspirés par l’Etat islamique.

Il annonçait également que 40 arabes israéliens avaient quitté Israël pour rejoindre les forces de l’EI, voyageant majoritairement par la Turquie. Dix Palestiniens ont actuellement « disparu » des territoires de l’Autorité palestinienne et auraient rejoint l’EI, a-t-il ajouté.

Le reportage télévisé a été diffusé le jour où l’agence de sécurité du Shin Bet a publié des informations sur un complot supposé de deux arabes israéliens inspirés par l’EI pour attaquer des soldats israéliens.

Nashat Milhem, l'homme arabe israélien qui aurait perpétré la fusillade à Tel Aviv le 1er janvier 2016 (Crédit : Police israélienne)

Nashat Milhem, l’homme arabe israélien qui aurait perpétré la fusillade à Tel Aviv le 1er janvier 2016 (Crédit : Police israélienne)

Bahaa Eldin Ziad Hasan Masarwa, 19 ans, et Ahmad Nabil Ahmad Ahmad, 21 ans, ont été arrêtés lors d’une opération conjointe du Shin Bet et de la police israélienne plus tôt cette année.

Au cours de leurs interrogatoires, les deux jeunes hommes ont avoué avoir été inspirés par le groupe terroriste Etat islamique, a précisé l’agence de sécurité.

« Au cours des derniers mois les deux [hommes] ont commencé à régulièrement prier à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem toutes les semaines et au cours d’un de leur séjour [à Jérusalem], les deux hommes ont décidé de procéder à une attaque contre les forces de sécurité », a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.

Les deux hommes étaient originaires de différentes villes du nord d’Israël, Masarwa de Haïfa et Ahmad de Nazareth.

Ahmad Nabil Ahmad Ahmad, à gauche, et Bahaa Eldin Ziad Hassan Masarwa, à droite, ont été accusés de complot en vue de commettre un crime (Crédit : Shin Bet)

Ahmad Nabil Ahmad Ahmad, à gauche, et Bahaa Eldin Ziad Hassan Masarwa, à droite, ont été accusés de complot en vue de commettre un crime (Crédit : Shin Bet)

Les deux jeunes hommes avaient prévu de tirer sur des soldats de Tsahal dans la ville israélienne voisine d’Afula et avaient commencé à réunir de l’argent afin d’acheter un pistolet pour mener l’attaque, a expliqué le Shin Bet.

En 2014, trois résidents de Yafia étaient entrés en Syrie en passant par la Turquie et avaient rejoint l’Etat islamique.

Masarwa et Ahmad ont été mis en accusation par un tribunal de première instance de Nazareth pour complot en vue de commettre un crime et pour aide apportée à l’ennemi en temps de guerre. En outre, Masarwa a été accusé d’être entré en contact avec un agent étranger et d’avoir pris contact avec une organisation terroriste.