Les autorités israéliennes ont annoncé jeudi avoir arrêté trois adolescents de Cisjordanie soupçonnés d’avoir commis une série d’attaques du « Prix à payer », le mois dernier dans le nord d’Israël. Les trois garçons, âgés de 16 à 17 ans, sont étudiants dans une yeshiva située dans l’implantation d’Yitzhar.

La police a déclaré que les suspects ont déjà été en garde à vue pendant une semaine, et leur détention a été prolongée de cinq autres jours à partir de jeudi, selon NRG news.

Pendant l’enquête, la police a trouvé des armes, des livres défendant une opinion radicale et d’autres articles indiquant que les trois suspects seraient à l’origine des attaques. L’Etat prévoit d’inculper les trois individus pour destruction de biens et de véhicules, et examinera la possibilité de les inculper avec la motivation nationaliste à commettre les crimes de haine, qui serait passible d’une peine plus sévère.

La police a déclaré qu’ils soupçonnent le trio de brûler les pneus de certains véhicules et de peindre des slogans sur ​​plusieurs bâtiments dans la ville arabe de Galilée de Jish.

Les avocats des suspects ont confié à NRG news que leurs clients avaient nié les accusations.