La police a arrêté jeudi cinq Juifs dans la Vieille Ville de Jérusalem, qui se sont confrontés à des policiers et des habitants après avoir tenté de prier à l’entrée du mont du Temple, a annoncé la police.

Selon la police, les cinq hommes juifs sont arrivés à la Porte du Conseil du quartier musulman pour prier, et ils ont commencé à se battre avec des habitants de la Vieille Ville.

Quand la police est arrivée, les suspects ont refusé les demandes des policiers de partir, et ont commencé à affronter la police, ce qui a entraîné leur arrestation.

Suite à ces arrestations, ils ont été interrogés. La police a indiqué qu’ils faisaient l’objet d’une enquête pour trouble à l’ordre public, obstruction à un policier, agression et menaces.

Un garde-frontière au mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 15 septembre 2015. (Crédit : Flash90)

Un garde-frontière au mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 15 septembre 2015. (Crédit : Flash90)

Légalement, dans le cadre des accords institués par Israël après sa conquête de la zone pendant la guerre des Six Jours en 1967, les Juifs n’ont pas le droit de prier sur le mont du Temple, ce qui conduit de nombreux Juifs religieux à prier aux nombreuses entrées du lieu saint dans le quartier musulman de la Vieille Ville.

La prière juive sur le mont du Temple reste un sujet débattu, qui entraîne souvent de violents affrontements entre les musulmans présents sur place et la police.

Depuis le début de la fête de Pessah lundi soir, au moins 1 800 personnes ont visité le mont du Temple, selon la police. Selon la loi juive, Pessah est l’une des trois fêtes donnant lieu à un pèlerinage au lieu saint.

Jeudi, des dizaines de milliers de personnes ont participé à une bénédiction sacerdotale au mur Occidental de la Vieille Ville, qui rappelle les bénédictions des prêtes des Temples juifs antiques qui s’élevaient sur le mont du Temple.

La bénédiction, tirée des Nombres 6:23-27, est l’une des plus anciennes de la tradition juive.

La bénédiction sacerdotale de Pessah au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 13 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La bénédiction sacerdotale de Pessah au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 13 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des centaines de policiers, de garde-frontières, de bénévoles et d’équipes médicales étaient présents pour l’évènement annuel de Pessah, a indiqué la police.