David Friedman, proche de Donald Trump, est arrivé lundi en Israël pour prendre ses fonctions d’ambassadeur des Etats-Unis, a-t-on appris de source officielle israélienne.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a confirmé son arrivée lundi. M. Friedman doit remettre mardi au président israélien Reuven Rivlin les lettres de créance officialisant son accréditation.

L’une des premières questions posées par son arrivée est de savoir s’il allait travailler à Tel-Aviv ou à Jérusalem.

Cet avocat juif, partisan de la construction dans les Territoires palestiniens et de l’annexion par Israël de parties de la Cisjordanie, s’est déclaré par le passé en faveur du déménagement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, en rupture avec la politique historique des Etats-Unis, qui est aussi celle de la très grande majorité de la communauté internationale.

Le statut de Jérusalem est en effet l’une des questions les plus épineuses du conflit israélo-palestinien.