Un groupe de rebelles syriens affirme que le président syrien Bachar el-Assad a construit une ville souterraine dans la région de Damas qui peut être utilisée comme quartiers généraux pour les dirigeants politiques et militaires du régime, a annoncé lundi le journal Maariv.

L’armée de l’islam, l’une des plus grandes organisations rebelles et composée de 50 factions islamistes, a révélé l’existence du complexe souterrain, dans une région dont elle affirme avoir pris le contrôle, dans un film documentaire.

Appelé le « quartier d’Abbas », la base s’étendrait sur sept étages souterrains, contiendrait de multiples centres de commande, et un labyrinthe de voies de secours qui s’étendent sur les versants des montagnes environnantes.

« Après être entrés dans les tunnels, nos combattants ont eu la surprise de trouver des routes pour des véhicules et des chemins éclairés », a déclaré le commandant de terrain Abu Samir. Il a ajouté : « Cinq énormes portes protègent l’entrée d’une zone stérile capable de protéger contre des armes chimiques et de gérer toute la guerre. »

Les groupes rebelles et les forces loyales au régime continuent à se battre pour le contrôle de Damas et de sa périphérie.

Des images du « quartier » souterrain sont visibles dans la vidéo ci-dessous autour de 37:00.