Une fille de 11 ans a été grièvement blessée dans une attaque à la bombe incendiaire jeudi soir en Cisjordanie, selon les responsables militaires et médicales israéliens.

La jeune fille et son père se rendaient à sur domicile près d’une implantation dans le nord de la Cisjordanie lorsque leur voiture a été frappée par un cocktail Molotov.

La jeune fille a subi des brûlures au troisième degré sur la majorité de son corps, ont indiqué les ambulanciers.

Le père a subi des brûlures mineures. Les médecins ont dit que la jeune fille a subi des brûlures très graves et qu’elles étaient mortelles.

Le père aurait sauvé sa fille de la voiture en flammes, et l’a portée sur plus d’un kilomètre de la ville la plus proche pour appeler au secours, a rapporté la deuxième chaîne.

Selon l’armée, l’attaque s’est produite sur la route 55 près de Maale Shomron à environ 18h30.

Leur véhicule a été complètement consumé par les flammes, selon Ynet.

Les deux victimes ont été évacuées par les ambulanciers paramédicaux de Magen David Adom au centre médical Sheba à Tel Hashomer pour recevoir un traitement.

L’armée israélienne était à la recherche de suspects.

Le ministre de l’Habitat, Uri Ariel, a appelé l’armée et le gouvernement à répondre avec « sévérité et dureté ». « Les cocktails Molotov n’ont qu’un but – tuer des juifs », a-t-il également dit dans son communiqué.

Il a en outre demandé une réponse identique à celle donnée lors d’attaques contre Israël menées depuis Gaza.

Les attaques aux cocktails Molotov par des Palestiniens contre des civils ou des soldats israéliens se produisent régulièrement en Cisjordanie.

Selon l’armée, dans les 9 premiers jours de décembre, pas moins de 24 attaques ont été menées, dont 5 visaient des voitures de civils.