« La police de Copenhague peut maintenant confirmer les informations publiées par la presse concernant l’identité du meurtrier présumé », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Omar El-Hussein, Danois de naissance et d’origine palestinienne, a été tué lors d’un échange de tirs avec la police tôt dimanche après avoir ouvert le feu sur les participants à une réunion sur l’islam et la liberté d’expression – tuant une personne -, puis avoir abattu un Juif devant la grande synagogue de la capitale danoise.

Cinq policiers ont été blessés lors de ces attaques.

L’enquête a montré que le jeune homme avait d’abord essayé sans succès de pénétrer dans le centre culturel attaqué « par des entrées autres que l’entrée principale », selon le même communiqué.

Sa première victime a été abattue dans la rue voisine, avec une arme qui a été retrouvée plus tard sur un terrain de football de son quartier. Les deux armes utilisées ensuite à l’extérieur de la synagogue ont été retrouvées sur son corps lorsqu’il a ensuite été abattu, ont précisé les enquêteurs.