Des ressortissants étrangers, notamment arabes et israéliens, figurent parmi les 39 personnes tuées dans l’attaque perpétrée par un homme armé dans une boîte de nuit d’Istanbul pendant la célébration du Nouvel An.

– Trois Jordaniens ont été tués et quatre blessés, selon le ministère des Affaires étrangères jordanien, cité par l’agence officielle Petra.

– Deux Tunisiens ont été tués. Il s’agit d’un homme d’affaires et de son épouse, selon les médias tunisiens. Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé de son côté la mort d’une femme possédant la double nationalité française et tunisienne, sans préciser s’il s’agissait de la même personne.

– Plusieurs Saoudiens sont également morts dans l’attaque, selon le consulat saoudien à Istanbul, qui n’en précise pas le nombre. Selon le quotidien saoudien Asharq Al-Awsat, il y aurait cinq morts et 11 blessés parmi les ressortissants de ce pays.

Lian Zaher Nasser de la ville de Tira, dans le centre d'Israël, a été tuée pendant une attaque à main armée dans une discothèque d'Istanbul, en Turquie, le 1er janvier 2017. (Crédit : autorisation)

Lian Zaher Nasser de la ville de Tira, dans le centre d’Israël, a été tuée pendant une attaque à main armée dans une discothèque d’Istanbul, en Turquie, le 1er janvier 2017. (Crédit : autorisation)

– Des ressortissants du Maroc, du Liban et de Libye figurent parmi les victimes, selon la ministre turque de la Famille, citée par l’agence progouvernementale Anadolu, qui n’a pas donné de chiffres par pays.

– Une Israélienne a été tuée et une autre blessée, selon le ministère des Affaires étrangères.

– Deux Indiens ont aussi péri, selon un tweet du ministre des Affaires étrangères, Sushma Swaraj.

– Un homme ayant la double nationalité belge et turque a été tué, selon le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.

– Trois Français ont été blessés, selon un bilan provisoire du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault.