Les autorités françaises s’interrogent sur l’identité d’une femme apparaissant camouflée aux côtés d’autres combattants de l’Etat islamique dans une vidéo, rapporte Ynet.

Dans cette séquence un membre de Daech se félicite des attaques de janvier en France tandis que le narrateur appelle à de nouvelles attaques dans l’hexagone.

Selon la chaine américaine, les autorités françaises soupçonnent Hayat Boumeddiene de figurer sur la vidéo.

Mariée religieusement à Amedy Coulibaly, le preneur d’otages de l’épicerie casher tué par la police à Paris, elle vivait avec lui dans un modeste appartement de la banlieue sud de Paris.

Selon le journal Le Parisien, Hayat Boumeddiene avait perdu son emploi de caissière parce qu’elle insistait pour porter le niqab au travail.

Trois jours après la mort d’Amedy Coulibaly, le ministre turc des Affaires étrangères avait confirmé que Hayat Boumeddiene, recherchée par la France, se trouvait en Syrie depuis le 8 janvier.

La chaîne de télévision Haber Türk avait diffusé des images du système de surveillance de l’aéroport Sabiha Gökçen d’Istanbul montrant Hayat Boumeddiene à son entrée en Turquie, avec un homme identifié comme Mehdi Sabry Belhoucine, un citoyen français âgé de 23 ans.

La police française a émis un avis de recherche contre Hayat Boumeddiene pour déterminer son rôle dans l’équipée meurtrière d’Amedy Coulibaly – il a tué une policière le 8 janvier puis tué quatre personnes lors d’une prise d’otages le lendemain aux portes de Paris, avant d’être abattu par les forces de l’ordre.