La police a annoncé vendredi rechercher le frère d’un des suspects arrêtés après des attentats meurtriers en Catalogne, sans savoir s’il s’agit du conducteur en fuite de la camionnette qui a fauché des passants à Barcelone.

« Nous cherchons Moussa Oukabir, mais pour le moment nous ne savons pas s’il est le conducteur de la camionnette. C’est la cible de nos recherches », a annoncé la police sur le réseau social Telegram.

Jeudi, un Marocain, Driss Oukabir, le frère de Moussa, a été arrêté à Ripoll à une centaine de kilomètres au nord de Barcelone, quelques heures après qu’une camionnette blanche a foncé dans la foule de l’allée centrale des Ramblas, au coeur touristique de Barcelone, tuant au moins 14 personnes et en blessant une centaine.

Son conducteur s’est enfui à pied et était toujours dans la nature vendredi matin, selon le président de Catalogne Carles Puigdemont.

Driss Oubakir, suspect dans l'attentat terroriste de Barcelone, le 17 août 2017. (Crédit : Spanish National Police)

Driss Oubakir, suspect dans l’attentat terroriste de Barcelone, le 17 août 2017. (Crédit : Spanish National Police)

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une Audi A3 a foncé sur la promenade du bord de mer de la station balnéaire de Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, blessant sept personnes dont une est morte vendredi à l’hôpital.

Une fusillade a éclaté au cours de laquelle cinq « terroristes présumés » ont été abattus par la police.

Un autre homme a été arrêté à Ripoll, ont annoncé les Mossos d’Esquadra, la police catalane, sans donner plus de précisions.

Un troisième homme, espagnol et né à Melilla (enclave espagnole au Maroc), et dont l’identité n’a pas été révélée, a été arrêté à Alcanar, à 200 km au sud de Barcelone, là où une explosion a fait un mort mercredi soir dans une maison dont les occupants préparaient un engin explosif, d’après la police.