Autriche : manifestation contre l’extrême droite au gouvernement
Rechercher
'Les nazis dehors'

Autriche : manifestation contre l’extrême droite au gouvernement

Le nouveau chancelier Sebastian Kurz, 31 ans, s'est allié avec le leader du parti d'extrême droite Heinz-Christian Strache

Les manifestants tentent de percer les barricades de la police lors de leur manifestation près du palais présidentiel lors de l'inauguration du nouveau gouvernement autrichien à Vienne, en Autriche, le 18 décembre 2017. (Crédit : AFP/JOE KLAMAR)
Les manifestants tentent de percer les barricades de la police lors de leur manifestation près du palais présidentiel lors de l'inauguration du nouveau gouvernement autrichien à Vienne, en Autriche, le 18 décembre 2017. (Crédit : AFP/JOE KLAMAR)

Plus de 2 000 personnes ont manifesté lundi à Vienne contre la participation du parti d’extrême droite FPÖ au nouveau gouvernement autrichien dirigé par le conservateur Sebastian Kurz, qui devait prêter serment en fin de matinée devant le chef de l’Etat.

Plusieurs cortèges, organisés à l’appel de groupes de gauche et de défense des droits, ont convergé vers le quartier des ministères et l’ancien palais impérial où l’exécutif de 13 ministres, dont six membres du FPÖ, devait recevoir l’investiture du président de la République à partir de 11h00 (10h00 GMT).

Les manifestants, dont beaucoup de jeunes, étaient encadrés par d’importantes forces de police qui ont canalisé le rassemblement sur la place des Héros, un lieu emblématique de l’histoire autrichienne où Adolf Hitler fit un discours en 1938 pour prononcer la rattachement de l’Autriche à l’Allemagne.

Derrière des banderoles « Les nazis dehors », « Réfugiés bienvenus », « Mort au fascisme », les protestataires ont dénoncé l’alliance passée par le nouveau chancelier Sebastian Kurz, 31 ans, avec le leader du parti d’extrême droite Heinz-Christian Strache qui décroche un poste de vice-chancelier ainsi que trois ministères régaliens – Intérieur, Défense, Affaires étrangères – pour son parti.

Le futur chancelier autrichien Sebastian Kurz (à gauche) du Parti populaire conservateur serre la main au nouveau vice-chancelier Heinz-Christian Strache du Parti d’extrême droite lors d’une conférence de presse conjointe pour dévoiler leur programme commun, le 16 décembre 2017 à Vienne, Autriche. (Crédit : AFP / ALEX HALADA)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...