Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a « condamné dans les termes les plus forts le meurtre » des trois jeunes Israéliens enlevés et retrouvés morts en Cisjordanie et il a appelé à éviter « toute action qui pourrait mener à une escalade ».

Dans une déclaration diffusée par l’ONU, M. Ban « exprime l’espoir que les autorités israéliennes et palestiniennes travailleront ensemble à retrouver et poursuivre rapidement en justice les responsables ».

M. Ban « estime que cet acte haineux perpétré par des ennemis de la paix vise à aggraver la division et la méfiance et à élargir le conflit ».

« On ne doit pas laisser cela se produire », ajoute le secrétaire général.

Il « invite toute les parties à respecter leurs obligations au regard des lois internationales et à s’abstenir de toute action qui pourrait mener à une escalade dans cette situation très tendue ».

Les trois jeunes Israéliens enlevés le 12 juin ont été retrouvés morts dans le sud de la Cisjordanie, près de Hébron.