Le haut responsable de l’ONU a visité des villages israéliens ciblés par des missiles près de la bande de Gaza et a exprimé « son choc » après être entré mardi dans un tunnel d’attaque du Hamas avec des commandants de l’armée israélienne.

Ban Ki-moon, lors d’un voyage éclair dans la région, a également visité la bande de Gaza, appelant à une enquête indépendante sur le bombardement par Israël d’une école de l’ONU et a declaré que la dévastation était pire que lors de la dernière série de combats.

En Israël, Ban a visité avec les responsables militaires un tunnel transfrontalier utilisé par les terroristes de Gaza pour s’infiltrer en Israël et attaquer des soldats.

« J’ai été choqué par les tunnels utilisés pour l’infiltration de terroristes », a dit le Secrétaire général Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse tenue après la visite du tunnel. Il était accompagné par le major-général Noam Tivon et d’autres officiers supérieurs et responsables de l’armée.

« Personne ne doit vivre sous la menace constante et la peur de roquettes et de creusement de tunnels souterrains, » a-t-il déclaré.

Détruire la menace du tunnel était l’un des objectifs d’Israël pendant la campagne militaire de l’été, qui a vu plus de 2100 personnes tuées à Gaza, selon un décompte de l’ONU et des palestiniens et 72 personnes tuées côté israélien. Israël affirme que la moitié des morts étaient des hommes du Hamas et d’autres groupes armés.

Dans le sud, Ban a rencontré les résidents du kibboutz Nirim, y compris la famille de Daniel Tragerman un enfant de quatre ans qui a été tué dans une attaque au mortier menée le 22 août par le Hamas sur le Kibbutz à proximité de Nahal Oz. La grand-mère de Tragerman lui a montré une photo agrandie de Daniel, qui a été tué par des éclats d’un obus de mortier qui a explosé devant son domicile.

« Il était un petit garçon. Qu’avait-il fait de mal ?, » demanda Ban dans un discours après la rencontre.

Les parents de Tragerman, Gila et Doron, ont envoyé une lettre au secrétaire général le mois dernier pour lui demander de se prononcer contre les crimes de guerre perpétrés par le Hamas.

Les parents de Daniel Tragerman et Shimon Peres - 25 août 2014 (Crédit :  Flash90)

Les parents de Daniel Tragerman et Shimon Peres – 25 août 2014 (Crédit : Flash90)