Le président des Etats-Unis, Barack Obama a appelé le monde entier à commémorer les victimes des meurtres commis par l’Allemagne nazie lors de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste, le lundi 27 janvier.

Dans un communiqué publié par la Maison Blanche, Barack Obama a déclaré que le 27 janvier marquait le jour où les peuples se « rassemblent pour commémorer un crime barbare unique dans l’histoire de l’humanité » et les vies de 6 millions de juifs et de millions d’autres massacrés dans les camps de la mort.

« Nous pleurons les vies écourtées et les communautés déchirées, »

Barack Obama

« Nous pleurons les vies écourtées et les communautés déchirées, » a dit le président.

Barack Obama a aussi exprimé que le 27 janvier offrait un message d’espoir, car ce jour marque le jour de libération d’Auschwitz.

« Les nobles actes de courage accomplis par les libérateurs, les sauveteurs et les Justes parmi les nations nous rappellent que nous ne sommes jamais impuissants. Dans nos vies, nous avons toujours le choix, » a dit le président.

« A notre époque, cela veut dire affronter la bigoterie, et la haine sous toutes ses formes, surtout l’antisémitisme. Cela veut dire dénoncer toute tentative de nier l’Holocauste. Cela veut dire faire notre part pour s’assurer que les survivants reçoivent une forme de justice et le soutien dont ils ont besoin pour vivre leurs vies avec dignité. » fait-il remarquer.

Vendredi 24 janvier, la Maison Blanche a nommé Aviva Sufian comme envoyée spéciale pour les services aux survivants de l’Holocauste qui résident aux Etats-Unis.

« Son travail comme Envoyée spéciale se concentrera sur les survivants qui vivent actuellement dans la pauvreté, mais aussi ceux qui ne recevraient pas les services auxquels ils ont en réalité droit. » était-il écrit dans un communiqué officiel.

Lundi 27 janvier, le ministre du Multiculturalisme canadien, Jason Kenney, a publié une déclaration officielle. « L’Holocauste a été historiquement exceptionnel, non seulement dans sa brutalité et son ampleur, mais aussi dans la façon méthodique des nazis à réaliser leur programme de tyrannie et de massacre en masse. »

«La semaine dernière, accompagnant le Premier ministre [Stephen] Harper à Jérusalem, j’ai eu l’occasion de retourner à Yad Vashem, le musée de l’Holocauste et le mémorial. Dans ce lieu déchirant, j’ai à nouveau contemplé les atrocités uniques, cruelles et horrifiantes de la Shoah, » a-t-il dit.

Jason Kenney a encouragé les Canadiens à rendre hommage à la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste et de réfléchir « sur les dangers d’une haine tellement extrême, et [de prendre] le temps d’en apprendre plus sur ce sombre chapitre de l’histoire de l’humanité. »

« En apprenant sur la tragédie de l’Holocauste, nous nous engageons à lutter contre toutes les formes de haine, et à vivre les mots ‘plus jamais ça’, »

Jason Kenney

« En apprenant sur la tragédie de l’Holocauste, nous nous engageons à lutter contre toutes les formes de haine, et à vivre les mots ‘plus jamais ça’, » ajoute-t-il.

Plus tôt dans la journée du lundi 27 janvier, un contingent de plusieurs centaines de législateurs et dirigeants israéliens, accompagnés de 24 survivants de l’Holocauste, ont participé à une cérémonie commémorative au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, en Pologne.