Mercredi, le projet de loi controversé sur la régulation des avant-postes a été présenté en première lecture en séance plénière de la Knesset.

L’un des premiers députés à s’exprimer devant le Parlement a été Benny Begin, député du Likud, qui a déclaré qu’il briserait à nouveau les rangs de la coalition et voterait contre le projet de loi en première lecture, comme il l’a fait en lecture préliminaire.

Begin a déclaré que le peuple juif avait un droit naturel à toute la Terre d’Israël, mais que le projet de loi ne faisait que nuire à Israël et à l’entreprise d’implantations.

« Ce projet de loi n’est pas intelligent, pas responsable, pas stable, et c’est pourquoi le gouvernement étudie toujours d’autres options, a-t-il déclaré. Je ne peux par conséquent pas le soutenir, et je voterai contre. »

Mardi, le président de la coalition, David Bitan, avait suspendu Begin de la commission de la Justice, du Droit et de la Constitution de la Knesset, un jour après qu’il a voté deux fois contre le projet de loi reconnaissant les avant-postes illégaux de Cisjordanie construits des terrains palestiniens privés.

Après son discours, Begin a été salué par des députés de l’opposition pour sa position.