Le président de HaBayit HaYehudi, Naftali Bennett, a rencontré mercredi soir l’envoyé de paix du président américain Donald Trump au Moyen-Orient, Jason Greenblatt, et l’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, alors que les médias ont annoncé plus tôt dans la journée que les États-Unis annonceraient bientôt la reprise des négociations israélo-palestiniennes.

Greenblatt est arrivé à Jérusalem dimanche pour ce qu’un haut responsable de la Maison Blanche a qualifié d’ « une visite provisoire alors que les discussions continuent sur les prochaines étapes possibles. Le président Trump a clairement indiqué que le fait de travailler à la réalisation d’un accord de paix durable entre les Israéliens et les Palestiniens est une priorité absolue pour lui ».

Dans le passé, Bennett a exprimé sa déception face à la nouvelle administration américaine, affirmant que les élections de Trump n’avaient pas provoqué le boom de la construction des implantations en Cisjordanie que beaucoup attendaient.

Sur Twitter, Bennett a décrit la réunion de mercredi comme étant « réussie » et a déclaré avoir discuté de « plusieurs problèmes régionaux ».

Également sur Twitter, Greenblatt a déclaré que le parley était une «bonne réunion», ajoutant qu’il était «utile d’entendre tous les points de vue israéliens ».