Le géant des puces informatiques américain Intel va investir 4,1 milliards d’euros pour moderniser ses installations de production en Israël, a indiqué jeudi le ministre de l’Economie, Naftali Bennett.

« Intel a fait le choix de mettre en place sa ligne de production la plus avancée en Israël face à une rude concurrence », a déclaré M. Bennett à la radio publique.

« C’est un investissement de plusieurs milliards de shekels […] dans la haute-technologie israélienne », a-t-il ajouté.

Dans des commentaires sur Facebook, repris sur le site internet d’Intel en Israël, M. Bennett évoque la somme de 20 milliards de shekels (4,1 milliards d’euros).

« Vingt milliards de shekels seront investis en Israël, l’un des investissements les plus importants -si ce n’est le plus important- de l’histoire israélienne », a-t-il écrit, affirmant que l’installation sera « la plus avancée » au monde.

Intel n’a fait aucune déclaration publique concernant cet investissement.

« C’est un vote de confiance dans l’économie israélienne et dans la matière grise israélienne », a écrit le ministre des Finances Yaïr Lapid sur sa page Facebook.

Selon lui, des milliers d’emplois directs et des dizaines de milliers d’emplois indirects seront créés.

Le centre de développement d’Haïfa, ouvert en 1974, avait été le premier centre de développement et de design d’Intel créé en dehors des frontières américaines.

Intel a des infrastructures à Jérusalem, à Petah Tikvah et à Yakoum, au nord de Tel Aviv, ainsi qu’une importante usine à Kiryat Gat dans le Sud.

Intel emploie 9 885 personnes en Israël, selon son site internet.