Ran Margaliot, ancien coureur professionnel chez Saxo-Bank aux côtés de Alberto Contador, vient de lancer en 2015, la première équipe israélienne professionnelle.

« Lorsque j’étais gamin, je voulais devenir le premier coureur israélien de l’histoire à remporter le Tour de France. Je suis tout de même parvenu à être coureur professionnel chez Saxo-Bank pendant un an et courir aux côtés d’Alberto Contador. Mais il a fallu que je me rende à l’évidence et admettre que je n’étais pas assez fort pour rester chez les pros », confie-t-il au quotidien sportif L’équipe.

L’équipe Cycling Academy qui fait ses débuts sur le tour de San Luis en Argentine, a une vraie dimension cosmopolite, un thème qui est cher à Ran Margaliot.

« Ce n’est pas seulement un projet sportif que je mène mais aussi social. Mes valeurs sont dans le partage. Dans mon équipe, j’ai cinq Israéliens, quatre Slovaques, deux Polonais et un Tchèque. Jamais deux coureurs de même nationalité feront chambre ensemble. Même s’ils ne se comprennent pas, ils devront apprendre à se connaître. Le cyclisme est un sport d’union et de fraternité. »

L’équipe évoluera pour sa première année en division continentale (l’équivalent de la troisième division).

Si le projet a pu voir le jour, c’est évidemment en raison de la ténacité de son jeune manager mais aussi grâce à sa rencontre providentielle avec Ron Baron, un milliardaire Américain issu d’une famille juive qui a immédiatement été séduit par le challenge.

Peter Sagan, le fantasque slovaque et l’un des coureurs les plus talentueux du peloton sera le parrain de cette nouvelle équipe israélienne, se réjouit Ran Margaliot.

« C’est une grande chance pour nous d’avoir le soutien d’un tel champion, avoue Margaliot. Il a adhéré tout de suite au projet et je sais qu’il défend les mêmes valeurs que nous. Nous avons des jeunes de 19 à 24 ans qui peuvent s’identifier à lui ».