Un invité spécial a virtuellement rejoint les 2 000 personnes qui participaient jeudi à l’évènement annuel Think Next du centre de recherche et développement (R&D) de Microsoft Israël à Tel Aviv – l’homme qui a tout commencé : Bill Gates.

Dans un rare commentaire public sur la valeur du travail de Microsoft Israël pour aider à faire de la compagnie ce qu’elle est, Gates a déclaré que les développements israéliens dans des domaines technologiques tels que l’analytique et la sécurité « amélioraient le monde ».

Cette année marquait le huitième évènement Think Next, où Microsoft montre ses meilleurs et plus brillantes nouvelles technologies, dont beaucoup développées en Israël. Gates n’appelle pas chaque année, mais cette année étant le 25ème anniversaire du centre de R&D de Microsoft Israël, il a déclaré au public de Tel Aviv pendant un appel vidéo depuis les Etats-Unis qu’il était « très heureux de souhaiter au centre R&D un très bon anniversaire ».

Le centre, a-t-il dit, « a commencé en 1991, quand certains des ingénieurs israéliens de Microsoft ont voulu rentrer à la maison mais continuer à travailler chez Microsoft. Nous avons décidé d’ouvrir le centre – le premier en dehors des Etats-Unis – et je pense que la technologie qu’ils ont produite au cours des années fait plus que justifier notre décision. »

L'évènement Think Next de Microsoft. (Crédit : autorisation)

L’évènement Think Next de Microsoft. (Crédit : autorisation)

Satya Nadella, le PDG actuel de Microsoft, s’est exprimé en direct pendant l’évènement. Nadella avait rencontré jeudi le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour discuter de cyber-sécurité et d’autres sujets.

Pendant leur rencontre, Nadella a souligné l’implication de Microsoft en Israël, « ses investissements dans le marché local et son engagement à la croissance continue de l’industrie de l’innovation et high-tech en Israël, qui trouve son expression dans les programmes d’aides pour les start-ups, l’introduction de technologies sophistiquées dans tous les secteurs de l’économie, la promotion des sciences et des technologies, et l’éducation aux ordinateurs et aux mathématiques, » a déclaré le bureau du Premier ministre.

Selon Yoram Yaakovi, directeur général du centre de R&D de Microsoft Israël, « la conférence Think Next reflète la capacité de création de technologies pour réinventer des industries entières, dont la santé, l’agriculture, les communications et les transports. Les nouvelles expériences proposées aux utilisateurs sont un énorme tremplin pour les affaires et changent l’économie et la vie de millions de personnes. Nous sommes fiers de fournir une scène aux start-ups qui montrent une créativité exceptionnelle dans ces domaines et d’autres. Depuis que le centre de R&D a été fondé il y a 25 ans, nous avons réussi à générer une valeur créative unique pour la compagnie – comme cela est montré par des projets innovants qui seront présentés plus tard dans la journée à l’évènement. »

Think Next elle-même est l’un des projets exportés par Microsoft Israël. D’abord organisée en Israël, la conférence technologique est maintenant dupliquée par la compagnie en Inde, en Chine et aux Etats-Unis.

Cet évènement a lieu dans le cadre des efforts de Microsoft pour promouvoir le high-tech en Israël, particulièrement dans le secteur des start-ups, où Microsoft a des activités de promotions et de coopérations diverses avec plus de 1 000 start-ups.

Une chose dont Microsoft est très fier, a déclaré Zack Weisfeld, qui dirige Microsoft Ventures, l’accélérateur de start-ups de la compagnie, est « qu’en quatre ans nous avons fait de Ventures l’accélérateur d’entreprise le plus grand et le plus réussi. Depuis que nous avons commencé le programme en Israël en 2012, Microsoft a ouvert six Ventures Accelerators de plus dans le monde. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec le PDG de Microsoft Satya Nadella, le 25 février 2016. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec le PDG de Microsoft Satya Nadella, le 25 février 2016. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

« Dans le monde entier, nous avons 454 diplômés, qui ont levé 1,78 milliard de dollars », a-t-il déclaré à un gala jeudi à Tel Aviv, célébrant la septième promotion du programme local de Ventures Accelerator.

« Nous avons eu 29 sorties et 3 entrées en bourse, et en moyenne les entreprises qui ont réalisé le programme reçoivent 4,9 millions de dollars en financement dans la première année après la fin du programme de l’accélérateur. C’est suffisant pour faire de nous l’accélérateur entrepreneurial numéro un dans le monde. »

Même si Microsoft est connu pour beaucoup de choses, il est le plus connu pour Windows – et pendant des années, des rumeurs ont circulé selon lesquelles des parties majeures du système d’exploitation ont été développées en Israël, quelque chose que la compagnie a confirmé bien qu’elle n’ait jamais précisé quels composants de Windows sont « israéliens ». Gates, qui le sait, ne l’a pas dit non plus, mais était « très heureux » de souhaiter un bon 25e anniversaire au centre de R&D de Microsoft Israël.

« J’ai été très impressionné par ce qu’ils ont fait ces 25 dernières années, et j’attends avec impatience de voir ce qu’ils sortiront d’ici les 25 prochaines », a-t-il ajouté.