L’hiver n’a pas encore commencé que Bon Jovi prépare déjà l’été prochain.

Le rockeur du New Jersey pourrait revenir en mai 2018 pour reprendre leur concert d’octobre 2015. Ils avaient alors attiré 54 000 personnes au Park HaYarkon de Tel Aviv.

Le concert de Bon Jovi en 2015 était une première en Israël. Jon Bon Jovi avait manifesté son soutien clair pour Israël durant le concert.

Quand il avait été interrogé sur la raison pour laquelle il n’avait jamais joué en Israël auparavant, il avait montré du doigt son agent en plaisantant : « C’est la faute de Marcel [Abraham], il ne nous a jamais laissés venir ».

Bon Jovi avait conclu son spectacle de 2015 sur une promesse : « je reviendrai ici quand vous voudrez ».

Ynet a indiqué que plusieurs agents israéliens négocient actuellement avec le groupe, mais c’est probablement le Bluestone Group, et leur agent chevronné Marcel Abraham, qui ramèneront Bon Jovi en Israël.

La page Facebook du Bluestone Group n’a fait part d’aucune annonce concernant le retour de Bon Jovi cet été.

Ynet a également signalé qu’Abraham mettait tout en œuvre pour faire venir Robbie Williams en Israël. Williams jouait avec le groupe britannique Take That, qui se produira en novembre en Israël.

Abraham, 75 ans, a fait venir Justin Bieber, Sting, 50 Cent et d’autres en Israël, au cours de la dernière décennie. Né en Roumanie, il a émigré en Israël après la Seconde guerre mondiale avec sa famille, avant de revenir en Israël quand il avait une vingtaine d’années. Il est devenu accro au rock’n’roll et est devenu l’un des premiers agents de ce genre musical en Israël.