Comment le chanteur Bono voulait-il se promener à vélo dans Central Park sans être reconnu quand il est tombé et s’est blessé ? A en croire le guitariste de U2 The Edge vendredi, il était tout simplement déguisé en juif hassidique.

Le musicien était interrogé à la radio sur l’absence de toute photo de Bono, pourtant l’un des chanteurs les plus connus du monde, lors de sa chute dans Central Park.

« Quand il part faire du vélo, il aime s’habiller comme un juif hassidique, donc je pense que ça a probablement aidé » à ce qu’aucun passant ne reconnaisse le chanteur irlandais et ne le prenne en photo, a affirmé The Edge.

Le guitariste semblait tout à fait sérieux dans sa réponse, mais le présentateur radio ne l’a pas relancé pour obtenir d’éventuels détails supplémentaires.

Les juifs hassidiques sont nombreux à New York. Ils sont vêtus de noir et portent la barbe.

Selon The Edge, Bono portait un casque de vélo.

Bono, 54 ans, est tombé violemment lors d’une promenade à vélo dans Central Park à la mi-novembre. Il a dû subir plus de cinq heures d’opération pour réparer son bras gauche cassé. Une fracture a été réparée avec trois plaques de métal attachées par 18 vis. Bono a aussi subi une fracture à l’orbite d’un oeil.

Cet accident avait conduit le groupe à annuler plusieurs spectacles. U2 a bien joué à New York lundi dans un concert surprise pour aider à la lutte contre le sida, mais Bono était absent, remplacé par Bruce Springsteen et Chris Martin.

Bono était « très en colère » après sa chute selon The Edge. Rentré à Dublin, il récupérera l’intégralité de ses moyens mais va devoir suivre plusieurs mois de rééducation intensive.

Le guitariste a aussi dit que Bono avait montré aux autres membres du groupe ses radios du bras et que ses os « ressemblaient à une Tour Eiffel miniature ».

U2 doit repartir en tournée en mai prochain et se produire dans 19 villes, jusqu’en novembre.