Une sous-commission de la Knesset a approuvé dimanche à l’unanimité la publication des parties publiables d’un cinglant rapport du contrôleur de l’Etat sur la gestion, par le cabinet de sécurité, de la guerre dans la bande de Gaza de 2014, l’opération Bordure protectrice.

La semaine dernière, la sous-commission chargée des informations classifiées de la commission de Contrôle de l’Etat de la Knesset avait reporté sa décision finale sur la publication du rapport pour des raisons sécuritaires. Après avoir consulté les responsables concernés, seules de petites parties du rapport original ont été jugées trop sensibles pour être publiées.

Le contrôleur de l’Etat, Yossef Shapira, prendra la décision finale sur la date de publication du document, qui devrait être dans les deux prochaines semaines.

Quand il sera publié, le document donnera aux Israéliens un rare aperçu des discussions tenues au sein de l’un des organes les plus puissants et les plus secrets de l’Etat : la commission de 10 ministres qui supervise la sécurité nationale et la politique étrangère.

Le rapport de Shapira exposerait les dissensions internes entre les membres du cabinet de sécurité, notamment entre Moshe Yaalon, alors ministre de la Défense, et Naftali Bennett, alors ministre de l’Economie, et critiquerait le Premier ministre Benjamin Netanyahu.