Le Musée de la Shoah de Buenos Aires, en Argentine, qui a accueilli la semaine dernière un nombre record de 17 727 visiteurs en une nuit, va fermer ses portes pour deux ans.

Le musée, créé il y a 17 ans, a établi son record de fréquentation le 4 novembre et a annoncé lundi qu’il fermerait ses portes pour deux ans pour des travaux de rénovation.

Le musée, qui accueille quotidiennement des visiteurs juifs et non juifs du monde entier, entreprendra le projet de construction afin de créer un espace dédié à une exposition permanente sur la vie d’Adolf Eichmann en Argentine après la Seconde Guerre mondiale, et pour une exposition permanente des objets de l’époque nazie découverts en juin par la police fédérale argentine et remis au musée pour être exposés.

Les objets incluent un buste en relief d’Adolf Hitler, des dispositifs médicaux marqués avec des croix gammées utilisées pour mesurer la taille de la tête et du corps, des puzzles nazis pour les enfants, une loupe attachée à une photo de Hitler et des couteaux.