Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme rapporte le cambriolage du président de la communauté juive de Bondy.

Ce cambriolage serait aggravé d’actes antisémites.

Le président de la communauté juive de Bondy explique que le cambriolage aurait eu lieu dans la nuit du 22 au 23 juillet 2015.

Les auteurs des faits se sont introduits dans l’appartement du premier étage en brisant une vitre.

Une fois à l’intérieur, ils ont saccagé l’endroit en renversant le mobilier.

La victime a pu constater le vol d’objets dont les bijoux de sa femme. Son préjudice matériel s’élève à 8 000 euros selon cette dernière.

Les cambrioleurs ont laissé un message sur le mur d’une chambre : « SALES JUIFS VIVE LA PALESTINE »

Le président de la communauté juive de Bondy, très affecté par l’incident, a déposé plainte. Il souhaite maintenant déménager dans une commune plus sure, a-t-il admis au BNVCA.