Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé mardi qu’il renonçait à une visite en Israël et dans les Territoires palestiniens, afin de diriger les efforts du gouvernement critiqué pour l’insuffisance de sa réponse face aux inondations au Royaume-Uni.

« Je continuerai de diriger la réponse nationale en présidant les réunions intergouvernementales […] J’annule ma visite au Proche-Orient la semaine prochaine », a déclaré M. Cameron lors d’une conférence de presse convoquée pour désamorcer les critiques contre l’action du gouvernement jugée largement insuffisante.

« J’adresse aujourd’hui mes excuses au Premier ministre [israélien Benjamin] Netanyahu et au président [de l’Autorité palestinienne Mahmoud] Abbas, mais il n’y a rien de plus important que de faire face aux inondations », a-t-il ajouté.

Les inondations sévissent depuis plus d’un mois dans de vastes zones en Angleterre et au Pays de Galles, et se sont rapprochées de la capitale en début de semaine, avec des milliers de maisons menacées par la crue de la Tamise.

Le Premier ministre devait se rendre en Israël et dans les Territoires palestiniens les 18 et 19 février.