Une fillette âgée de 10 ans et un bébé de trois mois font partie des cinq victimes d’un accident mortel qui a eu lieu vendredi dans la deuxième ville d’Australie. Quatre personnes sont toujours entre la vie et la mort, et des dizaines d’autres sont blessées.

L’enfant est mort à l’hôpital samedi soir, a annoncé la police.

La fillette juive, Thalia Hakin, 10 ans, a été tuée quand Dimitri Gargasoulo, 26 ans, qui conduisait une voiture volée en décrivant de larges cercles au carrefour de deux rues passantes de Melbourne, a renversé des piétons dans une rue voisine.

La police a déclaré que l’incident n’était pas de nature terroriste.

Naomi, la mère de Hakin, et sa sœur Maggie, 9 ans, ont été grièvement blessées. Tony Hakin, le père de Thalia, serait resté à leurs chevets à l’hôpital.

Les trois autres victimes sont deux hommes âgés de 25 et 33 ans, et une femme de 32 ans.

Les hôpitaux soignent 37 autres personnes, dont quatre sont grièvement blessées.

Gargasoulo, qui a été blessé par balles par la police, est toujours hospitalisé sous surveillance policière, et n’a pas encore été interrogé.

Le rabbin Yehoshua Smukler, directeur de la yeshiva – Beth Rivkad, a déclaré à JTA: « nos cœurs sont brisés par le décès tragique de Thalia. Elle était une élève et une amie aimée de tous dans la communauté de l’école. Nos sympathies les plus sincères sont adressées à sa famille dans ces moments si difficiles. »

« Nos pensées et nos prières accompagnent toutes les victimes, leurs familles et leurs amis », a déclaré le rabbin.

Il a ajouté que l’école fournissait un soutien psychologique et des conseils aux élèves et à l’équipe pédagogique pour les aider à traverser ce drame.

Thalia et Maggie étaient inscrites au cours de gymnastique IDF Training Gym dirigé par Avi Yemini.

« Nous sommes tous dévastés par ce qu’il s’est passé. Si et quand sa mère et sa sœur sortiront de l’hôpital, cela sera pour enterrer leur être cher », a déclaré Yemini.

Il a ajouté que les deux sœurs étaient « deux petites filles qui venaient en cours chaque semaine avec un grand sourire. Elles étaient toujours heureuses et pétillantes, et je suis dévasté de savoir qu’elles ont été déchirées de la manière la plus insensible et atroce. »

Yemini a lancé une campagne sur internet pour récolter des fonds pour la famille.

La mère de Gargasoulo a déclaré avoir honte des actes de son fils.

« J’ai si honte et je me sens mal, vous savez », a-t-elle déclaré samedi à la Septième chaîne.

« Je ne veux pas que l’on sache que je suis sa mère », a-t-elle dit, ajoutant pour son fils: « va en enfer et meurs en enfer. »

Les enquêteurs ont annoncé que Gargasoulo aurait poignardé son frère vendredi matin.

La police a tenté d’intercepter la voiture avant qu’elle n’entre en ville dans l’après-midi, et il a été vu conduire en faisant des cercles devant la gare principale de Melbourne.

Le chef de la police de l’Etat de Victoria, Graham Ashton, a déclaré vendredi que le conducteur était connu pour des violences familiales et avait des problèmes mentaux et de drogues.

Des agences ont contribué à cet article.