LOS ANGELES — Deux athlètes américains et un auteur-compositeur de New York ont été élus pour rejoindre le International Jewish Sports Hall of Fame.

D’autres membres récemment désignés sont pour leur part originaires du Canada, de Hongrie, d’Israël, de Nouvelle-Zélande et de Russie.

Les trois Américains sont Anthony Ervin, Thelma “Tybie” Thall-Sommers et Albert Von Tilzer.

Ervin, né en Californie et qui vit dorénavant en Floride, a remporté deux médailles d’or lors des Jeux Olympiques d’été de Rio en 2016 en natation, lors des épreuves du 50 mètres nage libre et du 4×100 mètres en relais. Ces deux victoires sont venues renforcer ses médailles d’or et d’argent arrachées lors des mêmes épreuves lors des JO de Sydney, en Australie, en l’an 2000.

Albert Von Tilzer (photo credit: Wikimedia Commons)

Albert Von Tilzer (photo credit: Wikimedia Commons)

Thall-Sommers a été deux fois désigné champion du monde de tennis de table. Il a une première fois gagné le double mixte en 1948, puis a figuré au sein de l’équipe américaine qui a été championne du monde en 1949.

Sans aucun doute, l’Américain qui a eu l’impact le plus long sur les spectateurs sportifs a été feu Von Tilzer, auteur de l’hymne de baseball immortel “Take Me Out To The Ballgame” en 1908.

Parmi ceux qui ont également été élus à ce panthéon :

Feu Hyman (Hy) Buller, star de la Ligue Nationale de Hockey canadienne, qui a joué pour les Rangers de New-York. Il a établi un record, enregistrant le titre de meilleur buteur, alors qu’il débutait dans l’équipe, en 1951-52. Il est classé deuxième pour la majorité des buts qu’il a pu marquer parmi tous les tous les défenseurs des NHL en trois saisons consécutives.

Joszef Braun avait rejoint le club de football du MTK Budapest en 1916 à l’âge de 15 ans et a été désigné trois ans après “joueur de l’année” en Hongrie. Son équipe a remporté neuf championnats nationaux jusqu’en 1924. Braun est décédé dans un camp de travail forcé Nazi en 1943.

L’Israélienne Lee Korzits a quatre fois été championne du monde de planche à voile, en remportant son premier titre en catégorie Mistral en 2003. Après une longue absence due à des blessures, cette native de Hadera a remporté des médailles d’or en 2010, 2012 et 2013.

Lee Korzits won the 2012 world championship (photo credit: CC-BY-SA Lee Korzits/Wikipedia)

Lee Korzits remporte les Championnats du monde en 2012 (Crédit : CC-BY-SA Lee Korzits/Wikipedia)

La championne néo-zélandaise de voile Joanna (Jo) Aleh a été deux fois médaillée d’or en double (aux côtés de Olivia Powrie) lors des épreuves féminines de classe 420 des Olympiades de 2012 et 2016, et lors des championnats du monde 2007 et 2013.

Le nageur Semyon Belits-Geiman, né à Moscou, a brisé 67 records nationaux de l’Union soviétique en nage libre, a enregistré un records lors du 800 mètres et, la même année, a remporté deux médailles d’or lors des championnats européens. En 1999, lui et son épouse ont déménagé à Stamford, dans le Connecticut.

Les résultats de ces élections ont été annoncés par les co-présidents de l’instance, Alan Sherman de Potomac, dans le Maryland, et R. Stephen Rubin qui habite Londres.

Les initiations formelles sont prévues pour le 4 juillet 2017 au Hall of Fame Museum, situé sur le capus de l’§Institut de Wingate à Netanya, en Israël.