Le nombre de touristes à Chypre a progressé de 1,5 % en 2014, après une baisse de 2,4 % l’année précédente, grâce notamment à la venue de visiteurs russes et israéliens, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Le secteur du tourisme est l’un des seuls florissants sur l’île méditerranéenne, qui a vu son PIB reculer de 6 % en 2013 et de 2,8 % en 2014.

Plus de 2,44 millions de touristes ont visité l’île l’an passé, contre 2,40 millions en 2013.

Si le nombre des touristes britanniques continue à reculer (-2,2 %), même s’ils restent le premier contingent de visiteurs sur l’année avec 871 523 personnes, celui des Russes progresse (+4,6 %, à 636 766), tandis que celui des Israéliens a bondi de 57,6 %, pour atteindre 68 822.

Alors que Chypre espère sortir de la récession en 2015, des analystes estiment que la récente cessation d’activités de la compagnie nationale Cyprus Airways et les tensions entre l’Ukraine et la Russie, qui a vu sa monnaie s’effondrer, pourraient affecter le secteur du tourisme, qui représente quelque 12 % du PIB.

Cyprus Airways a été fermée le 9 janvier sur décision des autorités chypriotes, qui ont estimé que la compagnie était incapable de procéder au remboursement de 65 millions d’euros d’aides publiques exigé par la Commission européenne.