La mosquée d’un village proche de Naplouse, a été la cible d’un incendie criminel imputé à des résidents israéliens des implantations, ont indiqué mardi les services de sécurité palestiniens à l’AFP.

A leur arrivée pour la prière du matin, les fidèles musulmans du village d’Aqraba ont trouvé les vitres brisées et la partie de la mosquée réservée aux femmes considérablement endommagée par un incendie, ont rapporté les services de sécurité.

Les mots « prix à payer » ont été inscrits en hébreu sur les lieux, ainsi que des références à une implantation juive située à proximité et au rabbin Meir Kahane, chef aujourd’hui décédé du mouvement violemment anti-arabe Kach, a constaté un photographe de l’AFP.