The Daily Mail, journal conservateur britannique, n’y va pas avec le dos de la cuillère en titrant récemment sur les liens supposés de Coco Chanel, célèbre créatrice de mode, avec l’intelligentsia nazie.

Un documentaire français, réalisé par Paul Degenève, révèle l’itinéraire controversé de célébrités françaises pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Monde révèle ainsi que des artistes français tels que Maurice Chevallier, Édith Piaf ou Sacha Guitry se seraient vus reprocher des comportements ou des amitiés controversées.

Mais c’est Coco Chanel qui tirerait la couverture à elle, de par son appartenance supposée à l’Abwehr, le service de renseignements de l’état-major allemand.

Ayant vécu une romance avec un haut dignitaire nazi, le Baron Hans Gunther von Dincklage, Coco Chanel aurait été envoyée en mission en Espagne, comme le rapporte le Daily mail, mandatée par les services allemands sous le nom de code « Westminster » pour discuter de l’opportunité d’une trêve avec des officiers anglais stationnés à Madrid.

L’historien français Franck Ferrand, corrobore ses propos en affirmant que la créatrice de mode aurait également fait joué ses « relations » pour remettre en cause la cession d’un commerce de parfums au bénéfice d’une famille juive en 1924.