Les Etats-Unis ont « condamné fermement » samedi l’attaque meurtrière contre deux policiers israéliens perpétrée la veille dans la veille ville de Jérusalem, dénonçant un « attentat terroriste ».

« Il ne doit y avoir aucune tolérance pour le terrorisme. Cela empêche de parvenir à la paix et nous devons le condamner dans les termes les plus forts, le vaincre et l’éradiquer », selon le porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué.

« Les Etats-Unis condamnent fermement l’attentat terroriste », écrit la présidence américaine.

« Israël a affirmé au monde qu’elle n’avait pas l’intention de modifier le statut de ce lieu saint, une décision que les Etats-Unis applaudissent et saluent », a souligné la Maison Blanche.

Le Consulat général américain a émis samedi un avertissement aux voyageurs pour la Vieille Ville de Jérusalem, recommandant vivement aux citoyens d’éviter la zone suite à un attentat terroriste survenu sur le mont du Temple lors duquel deux agents de police ont trouvé la mort.

« Sur la base des tensions continues et du potentiel d’affrontements dans la Vieille Ville, la restriction imposée aux employés du gouvernement américain et aux membres de leurs familles concernant l’entrée dans la Vieille Ville est prolongée de cette minute même jusqu’au lundi 17 juillet à 9 heures du matin, sans approbation préalable du consulat général américain », a fait savoir l’instance dans un communiqué.

« Nous recommandons que les citoyens américains privés prennent en considération ces restrictions et les conseils supplémentaires contenus dans l’avertissement aux voyageurs diffusé par le département d’Etat pour Israël, Jérusalem et la Cisjordanie lorsqu’ils sont amenés à envisager leurs voyages dans la Vieille Ville et à Jérusalem », a-t-il ajouté.