Israël a dénoncé mercredi l’adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale (CPI), qualifiant cette décision de « politique et cynique », selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères israélien.

« La décision palestinienne d’adhérer à la CPI afin d’engager des procédures judiciaires contre Israël est politique, cynique et hypocrite », affirme ce communiqué.

La Palestine est devenue formellement mercredi membre de la Cour pénale internationale (CPI), dans l’espoir d’y faire juger les dirigeants israéliens pour crimes de guerre ou crimes liés à l’occupation, sur fond d’impasse du processus de paix.

« Le gouvernement de l’Autorité palestinienne, qui s’est associé avec le mouvement terroriste meurtrier Hamas qui commet des crimes de guerre (…), est le dernier à pouvoir menacer de poursuites judiciaires devant le tribunal international de La Haye », poursuit le communiqué du ministère israélien.

« Les actions unilatérales palestiniennes, avec en tête cette adhésion au CPI, sont des violations des principes établis entre les deux parties avec le soutien de la communauté internationale pour régler le conflit israélo-palestinien », ajoute le communiqué.