Un Israélien a été extradé vers Israël d’Argentine jeudi où il sera poursuivi pour tentative de meurtre et conspiration.

Le ministère de la Justice a déclaré que le suspect avait été placé en détention à son arrivée à l’aéroport Ben Gurion par des agents de l’unité des crimes graves de Lahav 433 et qu’il comparaîtra devant le tribunal de première instance de Petah Tikva vendredi pour une audience afin de décider son maintien en détention provisoire.

Le ministère de la Justice n’a pas précisé l’identité du suspect mais le site d’informations Ynet a révélé qu’il s’agissait de Yaakov « Akka » Shimon, un membre de la célèbre famille du crime Abergil.

La police israélienne a annoncé en décembre que Shimon avait été arrêté par la police argentine à la suite de l’émission d’un mandat d’arrêt international par le bureau du procureur général pour tentative de meurtre et conspiration.

Un porte-parole de la police israélienne a déclaré que Shimon était impliqué dans un meurtre, une tentative de meurtre et un trafic de drogue en Israël et que son arrestation avait été rendue possible grâce au travail de renseignement effectué par l’attaché israélien de la police en Amérique du Sud et la police argentine.

Il était recherché en Israël pour son rôle dans l’affaire 1 131, une enquête menée par l’unité de lutte contre le crime, Lahav 433, qui portait sur une série d’assassinats et des tentatives d’assassinats commis par Abergil et la mafia Mosli, au cours de laquelle au moins 14 personnes sont mortes.

Shimon, qui a été qualifié dans le passé dans les médias hébreux « l’homme le plus dangereux d’Israël », est considéré comme l’héritier de la famille Abergil suite à l’extradition de son chef Yitzhak Abergil aux États-Unis en 2011.