La petite superficie d’Israël, son environnement aride et sa démographie complexe, des facteurs combinés à une population qui ne cesse de croître rapidement, posent des défis significatifs alors que le nombre d’habitants en Israël devrait doubler à l’horizon 2059.

Les Israéliens estiment d’une seule voix que des tensions concernant les infrastructures et la stabilité entraînées par cette perspective de croissance sont déjà apparues et ils entreprennent des démarches pour gérer les problèmes en liaison avec ce taux de natalité élevé.

La nécessité des grandes familles, qui étaient considérées comme importantes pour préserver la majorité juive du pays, est dorénavant écartée par des experts locaux de la démographie comme Alon Tal.

Et en même temps, les Palestiniens, en Israël comme en Cisjordanie, disent que les proportions de population similaires et les taux élevés de natalité chez les Juifs comme chez les Arabes ne viennent que compliquer davantage le processus de paix.

L’expansion urbaine rapide au sein de l’Etat juif menace également les secteurs fragiles qui accueillent encore une vie sauvage et crée des conditions de vie déplorables dans les communautés minoritaires.

Ce court documentaire présente des voix Juives et Arabes sur le sujet, et explore comme moyen de gérer le problème de cette croissance rapide en Israël l’émancipation des femmes et un projet agricole populaire urbain.