Productions locales ou succès parisiens, les scènes des théâtres israéliens recèlent de pièces comiques présentées dans différentes villes israéliennes dans les jours ou mois à venir.

Après 14 années de représentation sans interruption, la pièce « J’aime beaucoup ce que vous faîtes » débarque en Israël le 2 avril à Netanya. Elle raconte l’arrivée d’un couple chez des amis dont ils ont médit durant tout le voyage. Mais le portable allumé, les hôtes n’ont pas perdu une miette de la conversation, et sont décidés à leur faire payer.

Autre succès théâtral, revisité par Elie Chouraqui : « le Prénom » qui commencera sa tournée à Tel-Aviv le 26 décembre pour la poursuivre à Jérusalem, Ashdod et Raanana jusqu’au 10 janvier.

A Tel-Aviv, la troupe israélienne de Udi Ben Moshe revisite la pièce comique de Shakespeare « La mégère apprivoisée » en hébreu (sous-titrée en français) et sera en représentation le 20 décembre et le 3 janvier.

Pour les amateurs de musique classique hongroise le Festival de piano de Jérusalem se tiendra du 22 au 24 décembre au théâtre de la ville, et s’ouvrira sur les airs les plus célèbres de Lizst, Bartok et Kodaly. Le même soir l’Orchestre de Chambre de Netanya interprétera Beethoven et Mendelssohn. Le soir suivant l’Orchestre philharmonique de Jérusalem proposera une programmation autour de Mozart et Chopin, avant de conclure sur un concert en hommage au compositeur israélien Andre Hajdu.

Plus intime, Shirel propose 10 Masterclass de chant de 2 heures chacune, conçues autour du « lâcher-prise de l’imagination créatrice et bien d’autres trésors à découvrir à travers la voix, » selon la chanteuse.