Quatre anciens membres du Hamas ont participé à l’attaque perpétrée par l’Etat islamique dans la péninsule du Sinaï qui a tué au moins 21 soldats égyptiens, a fait savoir un haut-responsable israélien de la Défense samedi.

Selon le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), le général de division Yoav Mordechai, les quatre hommes étaient d’anciens membres de l’aile militaire du Hamas, qui avaient quitté le groupe pour rejoindre les terroristes dans le Sinaï.

Il n’a pas indiqué l’origine de cette information.

Mordechai, dans un post publié sur Facebook, a expliqué que cela démontrait que le Hamas n’aide pas l’Egypte à lutter contre les djihadistes du Sinaï mais au contraire « permet [plutôt] le passage libre d’éléments terroristes entre Gaza et le Sinaï et vice-versa ».

Il a ajouté que des questions se posaient également concernant le contrôle du Hamas sur le territoire palestinien.

« Le Hamas et l’Etat islamique sont les deux faces de la même pièce », a-t-il écrit.

Les agences de presse ont contribué à cet article