Danny Danon, ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies, a critiqué dimanche la conférence pour la paix au Proche Orient organisée à Paris.

« La conférence de Paris est si éloignée de la réalité qu’elle a tendu la main à l’obstruction palestinienne au lieu de la paix. Plutôt que de promouvoir un effort commun pour lutter contre le terrorisme mondial, la conférence s’est exclusivement concentrée sur Israël dans le cadre d’une tentative d’encouragement d’une initiative de dernière minute, quelques jours à peine avant l’arrivée d’une nouvelle administration américaine », a déclaré Danon dans un communiqué.

« Dans les prochaines semaines, nous entrerons dans une nouvelle ère et travaillerons avec la future administration américaine pour défaire les dommages causés par la résolution du Conseil de sécurité et ces autres initiatives unilatérales », a conclu l’ambassadeur.