L’ambassadeur israélien aux Nations unies a déclaré au Conseil de Sécurité que la Résolution 2334 a fait reculer le processus de paix.

« Pour Israël, la paix n’est pas un leurre que nous évoquons dans les instances internationales. Elle est au centre de nos prières », a affirmé Danon. « La résolution du mois dernier a fait reculer le processus de paix. »

Danon a expliqué qu’elle récompensait les Palestiniens et les « encourageait à continuer sur la voie dangereuse qu’ils ont choisi de suivre » en évitant les négociations directes avec Israël.

« Ce Conseil a peut-être pensé que le monde envoyait un message à Israël, mais en réalité, vous avez envoyé un message aux Palestiniens, les encourageant à continuer à répandre leurs mensonges », a-t-il ajouté.

Il a poursuivi en disant que les actions des Palestiniens montrent que « ce conflit n’est pas au sujet des implantations, mais au sujet du refus d’accepter Israël, quelles que soient ses frontières. »