Oved Natan, le garde du corps personnel de plusieurs présidents et Premiers ministres d’Israël, est décédé lundi à l’âge de 72 ans après avoir lutté contre une maladie cardiaque grave.

Tout au long de sa longue carrière, Natan a travaillé pour protéger de nombreuses personnalités d’Israël, dont Levi Eshkol, Golda Meir et Yitzhak Rabin.

« Il était l’une des figures les plus en vue dans le service », a déclaré à propos de Natan Israël Shai, l’ancien chef de l’unité de protection d’Israël.

« C’était quelqu’un qui s’est envolé au cours de sa vie et ne s’éteindra pas même des années après son départ », a déclaré Shai au site d’informations Ynet.

Natan est né à Jérusalem et a passé son adolescence dans le kibboutz de Tel Yosef, dans le Nord. Il a commencé son service dans l’unité de protection des VIP en 1969.

Lors de sa première journée de travail, Natan a emmené d’urgence le Premier ministre de l’époque, Eshkol dans sa voiture après que ce dernier a été victime d’une première crise cardiaque dans son bureau, a rapporté Ynet.

« Rabin a assisté à ma circoncision et Golda s’est rendue dans notre maison à Jérusalem, se remémore Noam, le fils de Oved Natan. Il fut un temps où la direction de la sécurité était composée du Premier ministre et deux ou trois autres personnes, qui étaient responsables de tout. »

Natan était le garde du corps de Rabin lors de son premier mandat entre 1974-1977, et n’était pas présent lors de l’assassinat du Premier ministre en 1995. Pourtant, son fils affirme que cet assassinat « est pour nous, une tache qui ne sera jamais effacée ».

Natan était dévoué au travail, révèle les membres de sa famille, et il a passé beaucoup de temps à l’étranger lors de voyages officiels. Lors d’une visite à Londres avec Rabin, Natan a été réprimandé par la directrice d’une maison d’hôtes royale car il s’était assis sur un trône, qui, selon elle, appartenait au roi Edouard III.

« Je suis Oved le Premier, a répondu nonchalamment Natan à la directrice. Quand Edward III reviendra, je me lèverai. »