Le rabbin Yousef Hamadani Cohen, Grand Rabbin d’Iran depuis 1994, est décédé ce week-end et a été enterré dimanche.

Hamadani Cohen était connu pour ses relations avec les dirigeants politiques et a attiré l’attention des médias en février 2013, quand il a reçu le président de l’époque, Mohammad Khatami, dans sa synagogue Yusef Abad, à Téhéran.

Cette visite était la première visite présidentielle dans un centre juif depuis la révolution de 1979.

Trois ans plus tôt, Youssef Hamadani Cohen avait rencontré Khatami avec d’autres dirigeants de la communauté juive. Il aurait aussi rencontré le président Mahmoud Ahmadinejad.

« Il n’a pas souffert du peuple iranien, ils le respectaient, » a indiqué le neveu de Youssef Hamadani Cohen au site ultra-orthodoxe Kikar Hashabat. Son neveu vit actuellement en Israël et a reçu le nom de son oncle.

Selon lui, le rabbin Youssef Hamadani Cohen était malade depuis plusieurs années. « Il souffrait et ne quittait plus la maison, jusqu’à sa mort, » révèle-t-il.

Le rabbin Yousef Hamadani Cohen (Crédit : CC BY Reubenzadeh/Wikimedia Commons)

Le rabbin Youssef Hamadani Cohen (Crédit : CC BY Reubenzadeh/Wikimedia Commons)

Sur l’avenir de la communauté juive iranienne, après la perte de son guide spirituel, le jeune Hamadani Cohen affirme : « Je ne pense pas que la communauté s’effondrera à cause de sa mort. Il y a des jeunes hommes là-bas qui étudient la Torah. Ils reçoivent de l’aide, mais il n’y a pas de problème. »

L’Iran renferme la plus grande communauté juive du Moyen Orient en dehors d’Israël.

Selon un sondage de 2012, la population juive d’Iran s’élèverait à 9 000 âmes. En 1948, quelque 150 000 Juifs vivaient en Iran.

Environ 70 000 Juifs iraniens ont immigré en Israël pendant les 30 ans qui ont suivi sa création.

80 000 Juifs étaient restés dans le pays jusqu’à la Révolution islamique de 1979. Ce chiffre s’est effondré avec les années ; 20 000 Juifs sont partis après la création de la République islamique suite à la révolution.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.