Le journaliste et producteur de télévision André Campana, un des créateurs en 1970 de l’émission à « A armes égales » sur la première chaîne, est décédé samedi à l’âge de 77 ans, a-t-on appris dimanche auprès de sa famille.

D’un format nouveau à l’époque, « A armes égales » opposait deux personnalités appartenant à la majorité et à l’opposition. Leur débat en direct était précédé de deux courts métrages réalisés ou commandés par chacune d’elles.

Au total, 33 numéros ont été diffusés jusqu’en mars 1973. Le plus spectaculaire fut le 20e, où devaient s’affronter le maire de Tours, Jean Royer, et le philosophe et écrivain Maurice Clavel. Estimant que des coupes avaient été pratiquées sur son film, Maurice Clavel quitta le plateau en lançant un célèbre : « Messieurs les censeurs, bonsoir! ».

André Campana a également créé, avec Maurice Cazeneuve, Jean-Pierre Alessandri, Ivan Levai et Christine Ockrent, l’émission « Vendredi sur FR3 », visant à « donner la parole aux Français », à l’antenne avec des interruptions de 1976 à 1985.

Il a commencé sa carrière en 1962 au Figaro, qu’il quitte en 1975, avec une quarantaine de ses collègues, en faisant jouer la clause de conscience après le rachat du quotidien par le magnat Robert Hersant.

Père de trois filles, André Campana a également réalisé de nombreux documentaires, dont en 1998, « Le combat des Klarsfeld, premières approches de la complicité française dans le crime nazi » (France 2).

Serge Klarsfeld (Capture d'écran YouTube)

Serge Klarsfeld (Capture d’écran YouTube)