L’ancien ministre des Retraités, Uri Orbach, s’est éteint lundi matin à l’âge de 54 ans après avoir lutté contre une maladie du sang non précisée.

Orbach, qui s’était éloigné de la vie politique le mois dernier pour subir un traitement pour une maladie non précisée, avait été hospitalisé à l’hôpital Shaare Tzedek de Jérusalem, où les médecins ont affirmé dimanche qu’il luttait contre la mort.

Des vœux nombreux et des appels à des prières ont été publiés par des députés sur Facebook dimanche soir.

Ses camarades du parti HaBayit HaYehudi de Naftali Bennett, Uri Ariel, et Moti Yogev ont souhaité à Orbach un rétablissement complet, tandis que la députée du Camp sioniste Stav Shaffir a choisi Twitter pour adresser une prière pour « l’une des personnes les plus talentueuses (et divertissantes) que j’ai rencontrées à la Knesset ».

Le ministre d’ HaBayit HaYehudi a été enterré lundi à 16h dans sa ville de Modiin. Il laisse derrière lui sa femme Michal et ses quatre enfants.

Orbach est né en 1960 à Petah Tikva. Il a servi dans l’armée dans les Tank Corps pendant qu’il étudiait dans une yeshiva de la ville de Kiryat Gat, au nord d’Israël. Après ses études, il a commencé à enseigner et à écrire. Il est devenu connu grâce à plusieurs livres pour enfants. Il est aussi devenu un journaliste respecté pour son travail accompli auprès de différents médias nationaux.

Le Premier ministre a déclaré qu’il faisait le deuil du décès d’ « un écrivain, d’un journaliste, d’un homme spirituel et d’un patriote juif ».

« Uri conquérait son public avec son charme, ses connaissances et sa profonde sagesse qui lui venait du plus profond de son âme, a décrit le Premier ministre dans un communiqué. Je n’ai jamais rencontré une personne qui le connaissait et qui ne l’aimait pas. Hier, aux côtés de sa famille, je l’ai laissé partir avec un profond sentiment de peine et de perte. »

« Uri manquera à toute sa chère famille, ses amis dans le gouvernement d’Israël et dans l’Etat d’Israël », a poursuivi Netanyahu. Le Premier ministre a organisé une session spéciale lundi après-midi pour rendre hommage à Orbach.

Le dirigeant du HaBayit HaYehudi, Naftali Bennett, un ami et collègue d’Orbach, a déclaré qu’ « Uri était un homme bien. Uri avait un esprit juif énorme », lors d’une conférence des présidents des principales organisations juives d’amériques.

Orbach est celui qui a convaincu Bennett d’entrer en politique, se remémore le dirigeant de HaBayit HaYehudi de Naftali Bennett. « Il avait le courage civil de tenir tête à une salle remplie d’une vingtaine de personnes qui pensaient le contraire. Uri défendait toujours ses opinions. Je vais regretter Uri, mon grand frère. Qu’il repose en paix. »

Le ministre des affaires étrangères, Avidgor Liberman, a estimé qu’Orbach était « un personnage centrale dans la croissance de l’Etat d’Israël ces dernières décennies et que son influence importante sur la société israélienne marquera à jamais ».

« Orbach a réussi à donner la voix à un large secteur de la société israélienne. C’était un homme qui savait intégrer son amour à la terre d’Israël et au peuple d’Israël. Que sa mémoire soit bénie. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président Reuven Rivlin ont rendu visite à Orbach dimanche soir à l’hôpital, indique Israel Radio.

Uri Orbach a été élu à la 18ème Knesset en 2009. Le député de HaBayit HaYehudi, a été ensuite nommé ministre des Retraités en 2013.

Orbach avait annoncé en janvier qu’il était soigné pour une maladie sans préciser laquelle, revenant à l’hôpital deux semaines après une précédente visite.

« Je dois prendre le temps de traiter des questions médicales urgentes et importantes pour ma santé, avait écrit Orbach à l’époque sur Facebook. Je vous remercie pour vos prières et votre préoccupation. »

Le député de HaBayit HaYehudi âgé de 54 ans avait demandé à ses partisans d’éviter de lui rendre visite et de ne pas répandre des rumeurs. Il avait manifesté l’espoir de recouvrir la pleine santé « comme tous les autres malades en Israël ».

« Maintenant, à la demande de mes médecins, je dois me consacrer dans un avenir proche à prendre soin de ma santé de façon plus intensive, afin que je puisse bientôt retourner en pleine santé, avec l’aide de Dieu, à mon travail à la Knesset et au gouvernement, avait déclaré le ministre. Je suis reconnaissant aux électeurs pour leur confiance renouvelée (aux primaires du parti), et je vais travailler autant que j’en suis capable avant les prochaines élections », avait-il indiqué.

Orbach a ajouté qu’il avait attendu que le Parlement soit en congé pour entamer son traitement.

Même s’il faisait partie de la faction nationaliste de HaBayit HaYehudi, Orbarch était largement respecté et apprécié à la Knesset, même par ses opposants.