Une équipe archéologique russe a découvert une momie bien conservée datant de la période gréco-romaine, à l’intérieur d’un cercueil en bois au sud du Caire, a annoncé mardi le ministère égyptien des Antiquités.

Cette découverte a été faite à proximité d’un monastère dans le village de Qalamchah, à environ 80 kilomètres au sud de la capitale, a indiqué le ministère dans un communiqué.

L’équipe « a trouvé dans le cercueil une momie bien conservée, enveloppée dans du lin, le visage couvert d’un masque humain avec des dessins en bleu et or », a précisé le ministère, sans mentionner la date de la découverte.

Les archéologues ont « effectué une première restauration du cercueil et de la momie, le cercueil ayant été trouvé en mauvais état », a indiqué la même source, citant Mohamed Abdel Latif, l’assistant du ministre.

« Le couvercle est cassé, la base a plusieurs fissures et il n’y a pas d’inscription dessus », a ajouté le ministère.

La mission russe est active depuis sept ans dans cette zone, qui abrite des monuments de la période islamique et copte, ainsi que de la période gréco-romaine (330 av. J.C.-670).