Alex Gilady, président du groupe Keshet Media, a annoncé sa démission « temporaire » mercredi dans un contexte d’accusations de viol et de comportement sexuel inapproprié.

Dans un communiqué transmis au conseil d’administration de Keshet, le chef de l’une des plus importantes entreprises de production de la télévision israélienne a indiqué désirer se consacrer à laver son nom de tout soupçon.

« Je me mets temporairement à l’écart de Keshet pour lutter et prouver mon innocence malgré ces accusations infondées », a-t-il écrit. « Je répète et je souligne que ces affirmations ne sont pas vraies et je vais entreprendre les démarches légales nécessaires contre ces fausses accusations ».

En plus de diriger Keshet, l’un des concessionnaires de longue haleine de la Deuxième chaîne qui jouit d’une grande popularité, Gilady, ancien joueur de basket et de football, représente Israël au sein du Comité international olympique.

Drorit Vertheim, présidente du conseil d’administration de Keshet, a confirmé la démission de Gilady et expliqué dans une déclaration : « A la suite de son annonce, et à partir d’aujourd’hui, Alex Gilady n’assumera plus le poste de président de Keshet », a fait savoir la chaîne Hadashot (ancienne Deuxième chaîne).

La démission de Gilady survient vingt-quatre heures après qu’une femme qui a travaillé dans les médias dans le passé a accusé cette personnalité éminente de la télévision de viol, ajoutant son histoire à celle de deux autres femmes journalistes qui s’étaient plaintes d’un comportement inapproprié de la part de l’homme.

La Dixième chaîne a fait savoir mardi que cette femme, qui n’a pas été identifiée, a raconté que l’agression avait eu lieu il a 20 ans lorsqu’elle s’était portée candidate à la présentation d’une émission de télévision qui, finalement, n’avait jamais été produite.

La femme, qui a affirmé avoir passé un test au détecteur de mensonges concernant l’incident, a déclaré que Gilady l’avait renversée au sol, mentionné les noms de deux autres femmes journalistes et dit : « Qu’est-ce qui, selon vous, a créé ces stars, est-ce que vous pensez qu’elles en sont arrivées là seules ? Elles sont toutes passées dans cette chambre ».

Selon la plainte, il l’aurait alors violée.

Cette accusation de viol survient au milieu d’accusations lancées par la journaliste de Haaretz Neri Livneh qui a raconté que Gilady s’était rendu coupable d’outrage à la pudeur durant une visite à sa villa, et les affirmations de la présentatrice Oshrat Kotler qui a raconté que Gilady l’avait poursuivie pour l’inviter à dîner au moment où il lui offrait de présenter une émission de télévision. Lorsqu’elle avait rejeté ses avances sexuelles et souligné qu’elle était mariée, Gilady, selon elle, aurait suggéré qu’une rencontre privée avec lui était le seul moyen de faire avancer sa carrière.

Les trois incidents seraient survenus il y a une vingtaine d’années.