Le représentant nommé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour diriger les efforts pour récupérer les dépouilles des deux soldats de l’armée israélienne tombés au combat et de deux autres Israéliens vivants détenus par le Hamas dans la bande de Gaza a démissionné après trois ans à ce poste.

Une déclaration du bureau du Premier ministre a annoncé jeudi que Lior Lotan avait demandé à démissionner « après avoir occupé volontairement le poste pendant trois ans. »

Lotan, colonel à la retraite de l’armée israélienne, a été nommé par Netanyahu en 2014 pour mener les efforts pour récupérer les corps des soldats israéliens décédés Hadar Goldin et Oron Shaul et faire revenir Avraham Mengistu et Juma Ibrahim Abu Anima, deux Israéliens qui sont entrés à Gaza de leur propre chef et qui seraient détenus par le groupe terroriste.

Lotan a expliqué au Premier ministre que le poste était « extrêmement exigeant, professionnellement et personnellement, et qu’il était donc approprié de changer de personnel régulièrement », a précisé le communiqué.

« Durant ma mission, j’ai été confronté à la cruauté et au cynisme dont fait preuve le Hamas », dit Lior Lotan cité par un communiqué du bureau du Premier ministre.

Oron Shaul, Hadar Goldin et Avraham Mengistu. (Crédit : Flash 90/Times of Israel)

Oron Shaul, Hadar Goldin et Avraham Mengistu. (Crédit : Flash 90/Times of Israel)

Netanyahu a remercié Lotan en soulignant qu’il avait exercé son rôle « avec dévouement, créativité et professionnalisme tout en montrant un engagement émotionnel énorme. »

Lotan sera remplacé par l’attaché militaire de Netanyahu, le colonel Eliezer Toledano, « pour le moment », a indiqué le communiqué.

« Nous continuerons à faire tout notre possible pour ramener les captifs, les personnes disparues et décédées à la maison », a déclaré Netanyahu.

La démission de Lotan a été critiquée par la famille Goldin, qui a déclaré dans un communiqué que « le Premier ministre nous a abandonnés. »

« Derrière les mots : ‘le gouvernement fait tout pour ramener Hadar et Oron à la maison’, il y a la triste réalité dans laquelle on ne fait rien pour ramener les garçons à la maison », a déclaré la famille Goldin dans un communiqué adressé à la Deuxième chaîne.

Leah (à gauche) et Simcha Goldin, les parents du soldat israélien Hadar Goldin assistent à une cérémonie marquant les trois ans depuis l'opération Bordure protectrice au National Memorial Hall à l'entrée du cimetière militaire du mont Herzl, le 13 juillet 2017 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Leah (à gauche) et Simcha Goldin, les parents du soldat israélien Hadar Goldin assistent à une cérémonie marquant les trois ans depuis l’opération Bordure protectrice au National Memorial Hall à l’entrée du cimetière militaire du mont Herzl, le 13 juillet 2017 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

« Nous exigeons que Netanyahu et que le ministre de la Défense Avigdor Liberman nomment d’urgence un remplaçant et qu’ils mettent en œuvre les décisions du cabinet prises en janvier dernier pour faire pression sur le Hamas de manière à rendre les garçons à Israël », a ajouté le communiqué.

Goldin et Shaul ont été tués dans des incidents distincts pendant les combats lors de la campagne militaire de 50 jours à Gaza en 2014. Ils ont tous deux été déclarés morts par l’armée, mais leurs dépouilles n’ont jamais été récupérées par Israël.

L’AFP a contribué à cet article.