Il existe un potentiel grandissant de coopération sécuritaire entre Israël et ses voisins arabes pour répondre aux défis régionaux, a déclaré lundi le chef d’état-major des armées des Etats-Unis Martin Dempsey lors d’une rencontre avec son homologue israélien Benny Gantz.

Selon le New York Times, Dempsey a affirmé qu’une collaboration entre des pays « qui n’auraient sans doute pas souhaité être partenaires dans le passé » pourrait devenir plus plausible en raison d’intérêts communs et pour affronter les menaces du nucléaire iranien, de la guerre civile syrienne et du chaos sans fin en Égypte.

« Je fais en particulier référence aux États du Golfe qui, jusqu’ici n’étaient pas nécessairement ouverts d’esprit au potentiel d’une coopération avec Israël sous quelle forme que ce soit », a affirmé Dempsey.

Une telle collaboration impliquerait le partage de renseignements et des exercices conjoints, précise le New York Times en citant des responsables militaires américains anonymes.

Dans une référence indirecte aux tensions récentes entre Washington et Jérusalem sur les remarques désobligeantes que le ministre de la Défense Moshe Yaalon a adressées en début de mois à l’administration Obama, Dempsey a rappelé que le dialogue honnête et ouvert était une composante importante des relations israélo-américaines.

« Le monde est suffisamment compliqué pour que nous nous parlions en paraboles », a jugé Dempsey, selon Haaretz. « C’est une époque qui exige une grande clarté et de la franchise et nous pourrons toujours compter sur nos partenaires israéliens pour cela. »

Gantz a lui affirmé que « les relations sécuritaires entre les armées israélienne et américaine sont plus robustes que jamais. »