Une entreprise spécialisée dans le domaine des technologies médicales basée à Miami, qui a ouvert un centre de recherche-développement dans le moshav Ora, près de Jérusalem, a mis au point une méthode simple capable de détecter le cancer du sein à un stade très précoce à l’aide d’un simple test sanguin.

Dans ses laboratoires implantés près de la capitale, Eventus Diagnostics (EventusDx) a développé ce qu’ils qualifient de méthode précise et peu coûteuse en mesure de détecter la présence de tumeurs cancéreuses dans le tissu mammaire.

Le test Octava, qui mesure le nombre d’anticorps produits par le système immunitaire en réponse à l’émergence de tumeurs cancéreuses, peut être utilisé afin de diagnostiquer rapidement le cancer du sein avant que les tumeurs ne deviennent visibles dans une mammographie, mais également pour déterminer l’exactitude des résultats des mammographies.

Selon le président de l’entreprise, Dr Mavin Rosenberg, les tests pourraient s’adresser aux femmes avec des tissus mammaires denses qui ont obtenu des résultats normaux de la mammographie, mais également à celles qui espèrent détecter les cellules cancéreuses sans s’exposer aux radiations.

Toujours selon Rosenberg, plus de 30 % des cas de cancer du sein chez les femmes ayant un tissu mammaire dense ne sont pas dépisté par la mammographie. Une faiblesse à laquelle la technologie développée par Eventus se propose de pallier.

« Cette technologie a la capacité unique de déterminer avec précision si le cancer est présent en identifiant et en mesurant certaines combinaisons de ces anticorps spécifiques au cancer. »

« La capacité d’évaluer ces combinaisons afin de distinguer les individus sains de ceux atteints de cancer constitue la base de la technologie d’Eventus », peut-on lire sur la déclaration publiée sur le site Web de l’entreprise.

« Les chercheurs ont compris depuis longtemps que le profilage des anticorps du système immunitaire pourrait permettre le dépistage du cancer à un stade précoce, avant même que le cancer ne soit cliniquement visible », a indiqué le communiqué.

« Ces résultats ont conduit les scientifiques d’EventusDx à développer des méthodes en mesure d’identifier précisément ces anticorps spécifiques au cancer du sein qui pourraient être utilisées pour la détection précoce de la maladie. »

Les deux tests, appelés Octava rose et Octava bleu, nécessitent le prélèvement d’un petit échantillon de plasma chez le patient afin de déterminer rapidement la présence de ces anticorps.

Selon le site Internet de la société, la technologie développée par EventusDx a déjà été brevetée après des essais cliniques effectués sur plus de 800 femmes aux États-Unis, en Israël et en Italie. Elle a également fait l’objet d’une publication dans une revue scientifique de renom.

Les résultats ont montré que le test Octava Bleu a identifié avec précision la présence ou l’absence de cancer du sein chez plus de
500 femmes qui avaient obtenu des résultats positifs de la mammographie et d’une biopsie du sein.

Selon son site Internet, Eventus a récemment levé 2,720 millions de dollars pour financer une vaste étude clinique sur les tests Octava.

La société a déclaré qu’elle tentait également de développer des méthodes similaires pour diagnostiquer d’autres formes de cancer.