Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri a ordonné à son bureau de révoquer le statut de résident de 10 membres de la famille du terroriste palestinien qui a tué ce mois-ci quatre soldats dans une attaque au camion bélier à Jérusalem.

Deri a déclaré mercredi dans un communiqué que, après des auditions des membres de la famille et des consultations avec des responsables de la sécurité, il avait décidé que la famille de Fadi al-Qunbar, qui habite en grande partie à Jérusalem Est, perdrait son statut particulier de résident israélien.

« Seules les actions immédiates et pratiques dissuaderont les attaquants », a déclaré Deri.

Il n’a pas été précisé si la mère de Qunbar faisait partie des dix personnes dont le permis de résidence pourrait être annulé.

Le quotidien Haaretz a souligné que les précédentes tentatives de révoquer le statut de résident d’habitants de Jérusalem Est comme mesure punitive avaient été empêchées par la Haute cour de justice.

Qunbar, qui habitait dans le quartier Jabel Mukaber de Jérusalem Est, a renversé avec son camion un groupe de soldats à Jérusalem le 8 janvier.

Les quatre soldats israéliens tués par un attentat au camion bélier à Jérusalem, le 8 janvier 2017. De gauche à droite, le lieutenant Yael Yekutiel, le cadet Shir Hajaj, le cadet Shira Tzur, et le cadet Erez Orbach. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)

Les quatre soldats israéliens tués par un attentat au camion bélier à Jérusalem, le 8 janvier 2017. De gauche à droite, le lieutenant Yael Yekutiel, le cadet Shir Hajaj, le cadet Shira Tzur, et le cadet Erez Orbach. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)

L’attaque a tué Yael Yekutiel, 20 ans, de Givatayim, Shir Hajaj, 22 ans, de Maale Adumim, Erez Orbach, 20 ans, d’Alon Shvut et Shira Tzur, 20 ans, de Haïfa.

« Nous devons combattre de toutes nos forces et par tous les moyens dissuasifs pour empêcher la prochaine attaque terroriste », a déclaré Deri quand il a lancé le processus d’annulation. « A partir de maintenant, les terroristes envisageant de commettre un attentat sauront que leurs familles payeront le prix de leurs actes. »

Le président du parti Shas et ministre de l’Intérieur avait déclaré le 10 janvier à la radio militaire que Qunbar, « un résident israélien avec une carte d’identité israélienne, est entré dans un camion et a vu des soldats et a décidé de les renverser et d’imiter ce qui s’est passé à Berlin à Nice. C’est un phénomène que nous devons gérer. »