Le Shin Bet a démantelé un réseau de contrebande présumé le mois dernier, accusé d’introduire des centaines d’appareils photos, d’avions de jeu et de câbles électriques cachés dans des machines à laver, des réfrigérateurs et des postes de télévision pour le groupe terroriste du Hamas dans la bande de Gaza, a révélé le service de sécurité.

Nader Masalmeh, un Palestinien de Cisjordanie et Nofal Abu Sraya, originaire de la bande de Gaza ont été interpellés en décembre, a affirmé le Shin Bet.

Les détails de cette affaire sont soumis à une ordonnance d’embargo.

Une plainte a été déposée contre les deux individus au tribunal de Beer Sheva.

Deux autres gazaouis, membres du réseau de contrebande, Ahmad Abu Nafer et Zahar Bitar, devraient encore être arrêtés, selon le Shin Bet.

Les biens illicites, qu’Israël estime destinés à des fins civiles et militaires, ont été introduits à Gaza dans des appareils autorisés puis déballés et vendus dans l’enclave côtière.

En novembre dernier, des centaines d’appareils photos ont été importés illégalement à Gaza, rapporte le Shin Bet.

Le Hamas fait partie des bénéficiaires de ces biens, ce que certains des membres du réseaux savaient, selon le Shin Bet.